TOP
Institut de Formations de Professions de Santé du groupement d'intérêt public des établissements de santé d'Avignon et des pays de vaucluse
Espace Pédagogique Accès Privé
Région Provence-Alpes-Côte-d'Azur
13107234976352_big_diapo
13107234766052_big_diapo
13107234787144_big_diapo
13107234811928_big_diapo

D.E.A.P. (Diplôme d'état d'Auxiliaire de Puériculture)

Les conditions d’accès à la formation

Pour être admis à suivre les études conduisant au diplôme d'état d'auxiliaire de puériculture, les candidats doivent être âgés de dix sept ans au moins à la date de leur entrée en formation ; aucune dispense d'âge n'est accordée et il n'est pas prévu d'âge limite supérieur.

L'admission en formation conduisant au diplôme d'état d'auxiliaire de puériculture est subordonnée à la réussite à des épreuves de sélection, sauf pour les candidats titulaires du DEAS et les personnes titulaires du diplôme d'état d'auxiliaire de vie sociale ou de la mention complémentaire Aide à domicile.

 

Les épreuves de sélection*

Les épreuves d'admissibilité

Aucune condition de diplôme n'est requise pour se présenter aux épreuves écrites d'admissibilité 

Elle se décompose en trois parties :

A partir d’un texte de culture générale d’une page maximum et portant sur un sujet d’actualité d’ordre sanitaire et sociale, le candidat doit :

  • dégager les idées principales du texte,
  • commenter les aspects essentiels du sujet traité sur la base de deux questions au maximum.
Cette partie est notée sur 12 points et a pour objet d’évaluer les capacités de compréhension et d’expression écrite du candidat.


Une série de dix questions à réponse courte :

  • cinq questions portant sur des notions élémentaires de biologie humaine,
  • trois questions portant sur les quatre opérations numériques de base,
  • deux questions d’exercices mathématiques de conversion.

Cette partie a pour objet de tester les connaissances du candidat dans le domaine de la biologie humaine ainsi que ses aptitudes numériques. Elle est notée sur 8 points.

Un test ayant pour objet d’évaluer les aptitudes suivantes :

  • l’attention,
  • le raisonnement logique,
  • l’organisation.

Cette épreuve d’une durée d’une heure trente, est notée sur 20 points. Les candidats ayant présenté les deux épreuves écrites doivent, pour être déclarés admissibles, obtenir une note égale ou supérieure à 10 sur 20 à chacune d’entre elles. Les candidats dispensés de l’épreuve de culture générale doivent pour être admissibles obtenir une note égale ou supérieure à 10 sur 20 au test.

 

L’épreuve orale d’admission

Elle se divise en deux parties et consiste en un entretien de vingt minutes maximum avec deux membres du jury, précédé de dix minutes de préparation :

 

  1. Présentation d'un exposé à partir d'un thème relevant du domaine sanitaire et social et réponses à des questions. Cette partie, notée sur 15 points, vise à tester les capacités d'argumentation et d'expression orale du candidat ainsi que ses aptitudes à suivre la formation,
  2. Discussion avec le jury sur la connaissance et l'intérêt du candidat pour la profession d'auxiliaire de puériculture. Cette partie notée sur 5 points, est destinée à évaluer la motivation du candidat.

Cette épreuve est notée sur 20 points. Une note inférieure à 10 sur 20 points est éliminatoire. A l'issue de l'épreuve orale d'admission et au vu de la note obtenue à cette épreuve, le jury établit la liste de classement. Cette liste comprend une liste principale et une liste complémentaire.

 

Le descriptif de la formation (cursus complet)**

L'ensemble de la formation comprend 41 semaines soit 1 435 heures d'enseignement théorique et clinique en institut de formation et en stage, réparties comme suit :

  • Enseignement en institut de formation : 17 semaines, soit 595 heures,
  • Enseignement en stage clinique : 24 semaines, soit 840 heures.

La participation à l'ensemble des enseignements est obligatoire. L'enseignement en institut de formation et les stages cliniques sont organisés sur la base de 35 heures par semaine. L'enseignement en institut de formation comprend des cours, des travaux dirigés, des travaux de groupe et des séances d'apprentissage pratiques et gestuels.

8 modules d'enseignement théorique:

  • Module 1 : L'accompagnement d'un enfant dans les activités d'éveil et de la vie quotidienne (5 semaines : 175 heures),
  • Module 2 : L'état clinique d'une personne à tout âge de la vie (2 semaines : 70 heures),
  • Module 3 : Les soins à l'enfant (4 semaines : 140 heures),
  • Module 4 : Ergonomie (1 semaine : 35 heures),
  • Module 5 : Relation-Communication (2 semaines : 70 heures),
  • Module 6 : Hygiène des locaux (1 semaine : 35 heures),
  • Module 7 : Transmission des informations (1 semaine : 35 heures),
  • Module 8 : Organisation du travail (1 semaine : 35 heures).

Stages réalisés dans des structures sanitaires, sociales ou médico-sociales :

  • Un stage en service de Maternité,
  • Un stage en établissement ou service accueillant des enfants malades,
  • Deux stages en structure d'accueil d'enfants de moins de 6 ans,
  • Un stage en structure accueillant des enfants en situation de handicap ou en service de pédopsychiatrie ou en structure d'Aide sociale à l'enfance,
  • Un stage optionnel.

Les stages cliniques sont organisés par les instituts de formation en collaboration avec les structures d'accueil. Ils constituent un temps d'apprentissage privilégié de la pratique professionnelle. Ils s'effectuent dans des secteurs d'activités hospitaliers ou extra-hospitaliers, au sein de structures bénéficiant d'un encadrement par un professionnel médical, paramédical, ou un travailleur social.

 

* Certains candidats peuvent, sous certaines conditions, être dispensés de tout ou partie des épreuves
** Les formations de type passerelles sont dispensées de certains modules